Nouveaux emplois et territoire préservé : Berg et Coiron s’implique dans la mutualisation d’un parc d’activités économiques !

lundi 11 juillet 2016

Comment conjuguer accueil de nouvelles entreprises créatrices d’emplois et sauvegarde du foncier ? Les élus de Berg et Coiron et leurs voisins ont eu une idée originale pour répondre à cette question…

Entre la voie rapide et la pépinière, le parc d'activités L’emploi et la consommation maîtrisée des terres sont deux enjeux majeurs en Ardèche méridionale. Pour les mener de front et éviter un éparpillement anarchique des zones d’activités qui ont pu parfois fleurir un peu partout, les élus de 8 communautés de communes du sud Ardèche ont créé un outil novateur : une zone d’activités mutualisée.

Les travaux d’aménagement de ce gros bébé aux 8 parents, situé à Lachapelle sous Aubenas, se terminent. Ce parc d’activités est composé de 26 lots viabilisés d’une surface moyenne de près de 2 500 m², destinés à recevoir des activités artisanales, industrielles et tertiaires. La pépinière d’entreprises du Pays de l’Ardèche méridionale, l’Espélidou, est installée au cœur de ce parc d’activités, faisant de l’ensemble un pôle dédié au développement économique du territoire.

La pépinière d'entreprises, sur la zone mutualisée

Comment cette belle idée est-elle née, et comment fonctionne-t-elle aujourd’hui ? Le projet porté par la communauté de communes du Vinobre qui en est maître d’ouvrage, et il est partagé avec 7 autres communautés de communes de l’Ardèche méridionale : Berg Coiron, Cévennes et Montagne Ardéchoises, Gorges de l’Ardèche, Pays d’Aubenas Vals, Pays Beaume Drobie, Roche de Gourdon, Val de Ligne. Ces collectivités participent au financement de l’aménagement du parc d’activités et recevront en contrepartie une part de la fiscalité prélevée sur les entreprises du parc d’activités. Cette zone mutualisée à l’échelle de 8 communautés de communes témoigne de leur volonté de donner à l’équipement une dimension territoriale élargie, pour plus de cohérence dans l’action économique. Il s’agit aussi d’un aménagement correspondant à une gestion du foncier concertée plus rationnelle à une échelle territoriale plus importante.

A terme, les recettes fiscales prélevées sur les entreprises installées sur ce parc d’activités, déduction faite des frais d’entretien, seront partagées entre les communautés de communes partenaires, offrant ainsi un retour sur investissement justifiant d’autant plus cette forme d’action collective.

La commercialisation des lots a débuté au printemps 2011. Depuis, les signatures des actes de vente se sont succédées et à ce jour, la totalité des 23 lots a été vendue.

Contact : vous cherchez du foncier pour implanter votre entreprise ? Vous avez besoin de renseignements sur les aides existantes ? Contactez Jérôme CLAUDE, chargé de mission développement économique au 04 75 94 07 95 ou par mail.


Actualités


Le territoire

Navigation

Dans la même rubrique