Le conseil communautaire du 27 juin 2012 : les dossiers de l’été

lundi 2 juillet 2012

Pour ce conseil communautaire, les élus de Berg et Coiron avaient décidé de prendre de la hauteur et… le frais, à St Laurent sous Coiron.

Après l’accueil de Michelle Gilly, maire de St Laurent, dans la salle des fêtes entièrement rénovée, le Président Jean-Paul Roux a lancé les échanges du jour. L’enfance et la jeunesse ont occupé la première partie de la réunion, et ce à une semaine d’un moment fort pour notre territoire : la signature d’une convention avec la CAF, le Département et la MSA. Cette convention va engager ses signataires financièrement pour conforter les actions existantes et en réaliser de nouvelles sur les thèmes de la petite enfance, de l’enfance, de la jeunesse et du lien social. Pour permettre de lancer les premiers chantiers sur la petite enfance (évolution du relais des assistantes maternelles, création d’un lieu d’accueil enfants-parents, orientation des familles en recherche de mode de garde…), un emploi a été créé. Pour le centre de loisirs de Lavilledieu, le temps de travail de l’adjointe de la directrice a été augmenté, notamment pour absorber une hausse de la fréquentation et à une amélioration de l’accueil des familles et des enfants.

Dans le domaine des finances, les élus ont validé les modalités de répartition du FPIC, fonds de péréquation des ressources communales et intercommunales. Avec l’instauration de ce fond national, nouveauté de 2012, le bloc communale Berg et Coiron (soit la communauté de communes et les 14 communes membres) se voit attribuer une enveloppe de près de 50 000 € en 2012. Le conseil communautaire a décidé de partager ce fonds à raison d’un quart pour la communauté de communes, et des trois quarts pour les 14 communes.

L’assainissement individuel (modifications de certains tarifs des contrôles), le développement économique (adhésion à la pépinière d’entreprises Rhône-Helvie au Teil), artisanat et commerce (validation du programme d’actions ORC’Idées), tourisme (renouvellement de la convention avec l’OT) et habitat (conventions passées avec le PACT et Polenergie pour soutenir et sensibiliser aux économies d’énergie) ont complété les débats de ce conseil communautaire.

Enfin, les élus de Berg et Coiron ont adopté une motion, qui sera adressée au Préfet de l’Ardèche, visant à demander un assouplissement de l’arrêté interdisant le brûlage des déchets verts pour les particuliers.


Actualités


Le territoire

Navigation