Centre multimédia : quand une classe du collège cartographie le site antique de Jastres à Lussas...

jeudi 27 février 2014

Dans le cadre de ses cours d’histoire-géographie, de mathématiques et de sports, une classe de 6ème, aidée par Guillaume Pénelon du centre multimédia intercommunal, a cartographié le site romain de Jastres à Lussas l’automne dernier... Ce 26 février, les élèves présentaient leur travail aux élus et aux parents !

Lors de la restitution au collège (photo le Dauphiné Libéré) C’est devant leurs parents, le président de la communauté de communes, le maire de Villeneuve de Berg, le principal du collège Laboissière et leur professeur d’histoire - géographie que les élèves de la classe de 6ème ont présenté ce mercredi 26 février leur cartopartie.

Cartopartie ? Qu’est-ce donc ? Comme l’ont bien expliqué Kevin, Louis et leurs acolytes, une cartopartie consiste à se rendre sur un site, à le cartographier, et à rendre public ce travail sur un site Internet accessible à tous. Tout le monde peut ensuite poursuivre ce travail en y ajoutant des détails, des commentaires, des photos...

Observation du site de Jastres C’est en septembre dernier que tout a commencé : la classe de 6ème C du collège Laboissière s’est lancée dans la cartographie numérique avec le centre multimédia intercommunal et l’aide financière de la Région Rhône-Alpes.

La Région souhaite en effet que ses jeunes citoyens s’investissent dans la représentation de leur territoire sur le système Openstreetmap.org, une carte internet mondiale ouverte, à laquelle chacun peut contribuer.

Premiers relevés manuels L’objectif des enseignants et de l’animateur du centre multimédia était de cartographier l’oppidum de Jastres à Lussas, l’Antiquité étant au programme d’histoire en 6ème et les maths et la géo indispensables dans la création d’une carte.

Après une première séance de relevés et de prise en mains des outils autour du collège en septembre septembre, les élèves se sont rendus sur le site de l’oppidum lors d’une belle journée ensoleillée d’octobre avec des GPS de randonnée, papiers et crayons.

Ils ont mesuré, repéré, dessiné les ruines afin de les reporter ensuite en classe sur ordinateur.

On s'aide aussi des nouvelles technologies ! Puis, pendant l’hiver, accompagnés de Guillaume Pénelon l’animateur du centre multimédia, les élèves ont rassemblé leurs notes en salle informatique et ils ont tracé peu à peu le monument sur la carte en ligne, aidés d’une vue aérienne et des captures GPS réalisées sur le terrain.

Et le 26 février dernier, les élèves ont donc présenté leur travail : ils ont pu exposer aux parents et aux élus locaux les données collectées et expliqueront comment chacun, habitant de berg et Coiron ou d’ailleurs, peut contribuer à poursuivre leur travail !

Une belle expérience qui, espérons le, donnera à tous le goût de la mise en commun de données et de mieux (faire) connaître le patrimoine local !

Rendez-vous sur www.openstreetmap.org pour contribuer vous aussi !

PDF - 106.6 ko
Article du Dauphiné Libéré du 1er mars 2014

Navigation

Dans la même rubrique