Compte-rendu du conseil communautaire du 8 juillet 2014

jeudi 10 juillet 2014

Ce 8 juillet 2014 se déroulait à Sceautres le 60ème conseil communautaire de Berg et Coiron. Réforme des rythmes scolaires, sentiers de randonnée, urbanisme ou encore qualité d’accueil des enfants figuraient à l’ordre du jour de ce conseil qu’a introduit Laurent Turrel, le maire de Sceautres.

Pendant la première moitié du conseil, les élus de Berg et Coiron ont parachevé l’organisation des nouvelles activités périscolaires, issues de la réforme nationale des rythmes scolaires. En effet, après plus d’une année de travail entre les élus, les enseignants, l’éducation nationale et les parents d’élèves, les nouvelles activités périscolaires sont désormais en place pour la rentrée de septembre, dans les 11 écoles de nos communes. Pilotées par Berg et Coiron, les activités seront organisées par 2 opérateurs : le centre socioculturel de Villeneuve de Berg (association) et l’accueil de loisirs intercommunal de Lavilledieu (service de la communauté de communes). Pour assurer le bon fonctionnement de ces activités, les élus ont validé la mise à disposition de personnel communal à la communauté de communes, et également la convention entre la communauté de communes et le centre socioculturel lui confiant l’organisation pour les écoles de Villeneuve-de-Berg et St Jean le Centenier. Les autres écoles seront organisées par le centre de loisirs intercommunal de Lavilledieu (Berzème, Darbres, Lussas, Lavilledieu, St Germain et St Pons). Ces différents accords vont permettre l’organisation d’actions ludiques pour les enfants, dans des conditions de sécurité validées par les services de l’Etat. Pour plus de détails, et notamment l’organisation dans chacune des écoles, une communication a été faite auprès des parents d’élèves, et vous pouvez retrouver toutes les informations de ces nouvelles activités périscolaires sur cette page. ]

Pour la mise en valeur des sites naturels de Berg et Coiron, les conseillers communautaires ont ensuite validé le financement de 2 projets. Le 1er concerne un des 4 sentiers muletiers d’Ardèche méridionale, qui relie le Domaine du Pradel à Pradelles, en Haute-Loire. Le financement (600 €) permettra notamment d’organiser un évènementiel sur les sites du Pradel et de la cave de Montfleury lors des journées du patrimoine 2014 (20 et 21 septembre). Le second projet vise à soutenir (600 €) l’association « la truite Coironnaise » dans sa réalisation d’un parcours de pêche sur la rivière Auzon, juste en amont de St Germain. Les centres de loisirs de Berg et Coiron vont utiliser régulièrement ce parcours, qui permettra également de réempoissonner la rivière et de la rendre plus accessible.

En termes d’urbanisme, les élus ont échangé sur le schéma de cohérence territoriale (SCoT), outil de planification pour les politiques de l’habitat, des déplacements, de l’équipement commercial, d’environnement. Pour Berg et Coiron, les élus ont ainsi choisi de missionner le pays de l’Ardèche méridionale, qui recouvre l’essentiel du bassin d’emplois de l’Ardèche méridionale, pour porter le SCoT.

Au cours du conseil communautaire de Sceautres, les élus ont également validé l’adhésion de Berg et Coiron à la charte départementale de qualité d’accueil des enfants pour les structures dont elle a la gestion (accueil de loisirs, relais d’assistantes maternelles, crèche), et 2 motions ont été votées. La première pour rejeter le projet de traité de libre-échange transatlantique, la seconde, proposée par l’association des maires de France (AMF), pour alerter les pouvoirs publics sur les conséquences de la baisse massive des dotations de l’Etat. Enfin, le conseil communautaire a affirmé son opposition au retour du loup, position en soutien notamment aux éleveurs ovins et bovins du territoire.


Actualités


Le territoire

Navigation