A la une

mercredi 21 septembre 2016

Cohabitons intergénérationnelle : matinée d’information sur le marché mercredi 28 septembre

Trouver un logement ponctuel pour se former, étudier ou travailler n’est pas aisé, notamment dans nos zones rurales. Mercredi 28 septembre, sur le marché de Villeneuve de Berg, cette démarche sera présenté aux habitants.

Cohabitons en Drôme-Ardèche "Cohabitons en Drôme - Ardèche", c’est quoi ?

Avec d’autres communautés de communes voisines et en utilisant l’expérience de l’association AIDER, Berg et Coiron soutient la cohabitation intergénérationnelle : un(e) habitant(e) met une chambre à disposition d’un(e) étudiant(e), stagiaire, salarié(e)... en échange de présence, d’une aide occasionnelle, d’un savoir-faire et éventuellement d’une participation financière.

L’action "Cohabitons en Drôme-Ardèche" vise donc à recenser, mettre en relation et accompagner ces cohabitations.

Il apparaît en effet qu’en Ardèche comme en Drôme, les jeunes souhaitant se former, étudier ou encore travailler peinent à trouver un logement adapté à leurs réalités. Parallèlement, des personnes âgées vivant seules dans leur maison et souhaitant y rester le plus longtemps possible, sont à la recherche de présence, d’une aide occasionnelle, d’un savoir-faire...

Avec le soutien de collectivités locales comme Berg et Coiron, l’association AIDER met donc en relation ces cohabitations.

Des exemples positifs

Et ça marche ! Plusieurs "hébergeurs" accueillent des jeunes qui recherchent un logement pour leur stage ou un premier emploi. C’est par exemple le cas à Villeneuve de Berg, où un couple avec trois enfants a accueilli pendant 5 mois Anne-Cécile Werth, jeune chef de projet en éco-environnement, pour un stage de fin de formation. Anne-Cécile a participé, en échange de son hébergement, à la garde des enfants, à la préparation des repas, au jardinage... Un exemple réussi !

Article La Tribune - Octobre 2014

En cliquant ici, vous pouvez déposer une offre d’hébergement, et cet autre lien vous permettra de constituer un dossier de demande d’hébergement...

Mercredi 28 septembre, sur le marché hebdomadaire de Villeneuve de Berg, vous pourrez également poser toutes vos questions sur ce dispositif, présenté pour l’occasion par l’association AIDER, qui l’anime avec la communauté de communes Berg et Coiron.

Pour information, cette démarche s’inscrit dans le cadre du programme local de l’habitat (PLH) de Berg et Coiron, débuté en 2012. Le PLH, c’est un programme de 6 ans qui fixe les objectifs du territoire en matière de besoins en logements des habitants. La démarche décrite dans cet article viseplus particulièrement à répondre aux besoins en logements des jeunes de moins de 30 ans en formation ou en insertion professionnelle.

Pour en savoir plus, vous pouvez contacter Bertrand Gusella, animateur habitat de Berg et Coiron au 04.75.94.07.99.


Dossier en cours

Agriculture : une jeune association de 50 éleveurs vise à obtenir des financements régionaux et européens

Les membres fondateurs de l'association Au cours de ce printemps 2016, près de 50 agriculteurs pratiquant l’élevage ont créé "l’association pastorale du Coiron". L’objet de cette toute nouvelle association est simple : développer des projets en faveur de l’activité agricole pastorale.

Plus précisément, l’association va être, dans les prochains mois, l’outil qui permettra aux agriculteurs de bénéficier de financements importants.

Des projets d’aménagements pastoraux financés à 70%

Pastoralisme en Berg et Coiron Jean-François Crozier et Bernard Cholvy, les 2 co-présidents, livrent leur description de ces financements, mis en place par la Région Auvergne - Rhône-Alpes et l’Union Européenne pour soutenir l’activité pastorale : "ils sont destinés à subventionner des aménagements liés à une activité d’élevage, comme des points d’eau pour les bêtes, des clôtures, des parcs de contention..."

La communauté de communes s’est impliquée dans ce projet pour une raison simple, expliquent les 2 co-présidents : "aider les agriculteurs à monter les dossiers de subventions, dossiers parfois complexes. Le jeu en vaut la chandelle, puisque les projets retenus seront aidés à hauteur de 70%."

Ainsi, en janvier et février 2016, tous les agriculteurs concernés ont été invités à des réunions d’informations. Avec le partenariat de la Chambre d’Agriculture de l’Ardèche, les élus leur ont expliqué quelle est la marche à suivre, quels projets peuvent être financés ou non...

Un appui administratif aux agriculteurs par Berg et Coiron

Serge Villard (pays de l'Ardèche méridionale), Jean-Paul Roux et Jean-François Crozier (Comcom Berg et Coiron) et Karine Audouard (Chambre d'Agriculture) Jean-Paul Roux, président de Berg et Coiron et également agriculeur, justifie l’implication de la communauté de communes : "le cœur du métier de l’agriculteur est avant tout de produire et de mettre en valeur notre territoire. Et c’est pourquoi les élus ont décidé de mettre à disposition des agriculteurs concernés un chargé de missions de la communauté de communes et une chargée de missions de la Chambre d’Agriculture pour monter les différents dossiers de subvention."

Avec la mobilisation des éleveurs du territoire et la création de "l’association pastorale du Coiron", les objectifs de la première phase de la démarche sont atteints.

Il s’agira dans la seconde moitié de l’année 2016 de monter les dossiers (demandes de devis, remplir les dossiers de demande de subvention) et de candidater auprès de la Région et de l’Union Européenne. Les aménagements subventionnés devraient débuter en début d’année 2017.

Contact : Emmanuel Fitte au 04-75-94-07-98.


Actualités


Le territoire