A la une

lundi 28 novembre 2016

Collecte et tri des déchets : des incivilités qui coûtent cher

Pour l’environnement bien sûr, mais aussi pour le porte-monnaie de chacun, pensez au tri tout au long de l’année !

La déchetterie n'est pourtant pas loin ! Les incivilités coûtent cher aux habitants (via les taxes et impôts) parce qu’elles obligent à une tournée de collecte spécifique et délicate pour les agents. Elles enlaidissent nos villages, polluent et rendent le paysage moins attractif pour tous, habitants comme touristes.

Rappel de la loi : 150 € d’amende !

Cela peut aussi coûter cher aux indélicats : abandonner des déchets en dehors des emplacements prévus à cet effet est passible d’une amende pouvant atteindre 150 €, et les contrevenants de ces délits seront convoqués à la Gendarmerie. Désormais, les principaux points de collecte sont surveillés et l’origine des dépôts sauvages est systématiquement recherchée. Plusieurs personnes ont déjà été sanctionnées ! Il est vraiment dommage de devoir sanctionner, mais c’est parfois la seule solution !

Un exemple d'incivisme trop souvent observé

Petit rappel donc :
- les ordures ménagères doivent être déposées dans les bacs gris à couvercles verts ;
- les emballages recyclables doivent être déposés dans les bacs à couvercles jaunes ;
- le verre et le papier doivent être déposés dans les colonnes vertes.

La déchetterie, un service gratuit ouvert toute la semaine

Les autres déchets (cartons, ferraille, déchets verts, électroménager usagé…) doivent être portés en déchetterie, service gratuit, qui se situe à Villeneuve de Berg, quartier Lansas (ouverte du lundi au samedi de 9h à 11h45 et le mercredi de 13h30 à 17h15. Des déchetteries sont aussi à votre disposition à Labégude et St Etienne de Fontbellon). Certains déchets spécifiques (hospitaliers par exemple) doivent suivre une filière spéciale. Vous pouvez sur ce sujet vous renseigner auprès des services de la communauté de communes au 04-75-94-07-95.

Le respect du personnel

Des incivilités qui nuisent au quotidien de tous Avant d’abandonner des déchets non triés ou déposés hors des points de regroupement, rappelez-vous :
- que c’est un coût supplémentaire pour la collectivité et donc sur les feuilles d’impôts ;
- que c’est une difficulté supplémentaire, une perte de temps et un manque de respect pour les personnels de collecte, obligés de trier manuellement.


Dossier en cours

Urbanisation et logement : un programme local de l’habitat pour anticiper l’arrivée de nouveaux habitants

JPEG - 95.7 ko
Trouver l’équilibre entre urbanisation et préservation des paysages

La vocation du programme local de l’habitat est de répondre aux besoins en logements du territoire, et à assurer une répartition équilibrée et diversifiée de l’offre.

Un PLH comporte 3 éléments :
- le diagnostic : Il se compose, d’une part, d’une analyse de la situation du marché local de l’habitat (adéquation entre l’offre et la demande). D’autre part, il fournit une analyse des résultats des politiques de l’habitat mises en œuvre par le passé ;
- le document d’orientation : Il établit la liste des principes et objectifs du programme. On y trouve, entre autres, les principes retenus pour répondre aux besoins des personnes mal logées ou défavorisées, la politique envisagée en matière de logements touristiques, les réponses aux besoins de logement des jeunes, des personnes âgées, des travailleurs saisonniers…
- le programme d’actions : il recense les modalités de suivi et d’évaluation du PLH et quantifie les objectifs. Enfin, il fixe les principales actions envisagées pour l’amélioration du parc de logements et liste les interventions foncières inhérentes à la réalisation des actions du programme.

Le Programme Local de l’Habitat 2012 - 2017 a été adopté par le Conseil communautaire du 16 avril 2012.

Pour avoir plus de détail sur ce programme, vous pouvez consulter la synthèse du PLH (diagnostic, enjeux et orientations, programme d’actions) ci-dessous.

PDF - 1.2 Mo
PLH adopté 2012-2017

Un chargé de mission habitat pour animer la démarche

Pour assurer l’animation du PLH de Berg et Coiron et assurer la mise en œuvre du programme d’actions, la communauté de communes dispose d’un chargé de mission « Habitat », Bertrand GUSELLA.

Il a pour mission de mettre en œuvre des réponses adaptées aux besoins locaux.

Les premières actions concrètes du PLH effectuées concernent notamment :
- la mise en place d’outils de communication (la lettre du PLH) ;
- la mise en place d’outils d’observation de l’habitat et du foncier ;
- l’assistance technique aux communes sur l’urbanisme, l’habitat et le foncier ;
- la mise en place d’une aide financière dans le cadre du Programme national « Habiter mieux ». Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter Bertrand GUSELLA par courriel ou au 04 75 94 07 95.


Actualités


Le territoire