A la une

jeudi 12 janvier 2017

Changement du périmètre de Berg et Coiron : communiqué des maires

Depuis le 23 décembre dernier, sur décision du Préfet de l’Ardèche, Berg et Coiron compte une commune de moins, Lavilledieu. Les maires des 13 communes reviennent sur ce changement.

Les Maires de Berg et Coiron prennent acte de la décision du Préfet d’entériner la demande de la Commune de Lavilledieu de quitter la communauté de communes Berg et Coiron pour rejoindre celle du Pays d’Aubenas-Vals juste avant sa fusion avec la communauté de communes du Vinobre.

Une décision regrettée par les élus de Berg et Coiron

L’unanimité des Maires de Berg et Coiron regrette cette décision et les conditions dans lesquelles elle a été prise. La procédure veut que ni la population de Berg et Coiron, ni ses conseils municipaux, ni les élus intercommunaux n’ont été consultés. En revanche les conseils municipaux du Pays d’Aubenas-Vals l’ont été et il aura suffi que la moitié d’entre eux soient favorables pour que la décision soit entérinée. Berg et Coiron se retrouve amputée de plus 20% de sa population et de recettes fiscales. Le retrait de la commune de Lavilledieu est d’autant plus mal venu qu’un pacte local, intégrant notamment les communautés de communes de Berg et Coiron, du Pays d’Aubenas Vals et la commune de Lavilledieu, avait été passé pour un maintien du périmètre de Berg et Coiron jusqu’en 2020. Les élus s’étaient engagés à étudier l’hypothèse d’intégrer le bassin d’Aubenas. Le Préfet avait, lors de la réunion de la Commission Départementale de Coopération Intercommunale du 1er février 2016, pris acte de cette position des élus locaux. Les élus de Berg et Coiron dénoncent le non-respect de ce pacte et vont réfléchir à l’évolution de la communauté de communes.

Une volonté affichée de poursuivre la dynamique de services à la population

Malgré tout, les Maires sont résolument tournés vers l’avenir. Ils ont la ferme intention de poursuivre la politique menée depuis 13 ans pour les habitants de Berg et Coiron. Ils confirment la volonté de maintenir la qualité des services, l’échelle humaine qui a toujours été privilégiée, ils veulent rester des élus de proximité à l’écoute des habitants et tenir compte des particularités de Berg et Coiron (ruralité, place de l’agriculture, adaptation des services aux besoins des habitants, soutien aux initiatives locales…).


Dossier en cours

Urbanisation et logement : un programme local de l’habitat pour anticiper l’arrivée de nouveaux habitants

JPEG - 95.7 ko
Trouver l’équilibre entre urbanisation et préservation des paysages

La vocation du programme local de l’habitat est de répondre aux besoins en logements du territoire, et à assurer une répartition équilibrée et diversifiée de l’offre.

Un PLH comporte 3 éléments :
- le diagnostic : Il se compose, d’une part, d’une analyse de la situation du marché local de l’habitat (adéquation entre l’offre et la demande). D’autre part, il fournit une analyse des résultats des politiques de l’habitat mises en œuvre par le passé ;
- le document d’orientation : Il établit la liste des principes et objectifs du programme. On y trouve, entre autres, les principes retenus pour répondre aux besoins des personnes mal logées ou défavorisées, la politique envisagée en matière de logements touristiques, les réponses aux besoins de logement des jeunes, des personnes âgées, des travailleurs saisonniers…
- le programme d’actions : il recense les modalités de suivi et d’évaluation du PLH et quantifie les objectifs. Enfin, il fixe les principales actions envisagées pour l’amélioration du parc de logements et liste les interventions foncières inhérentes à la réalisation des actions du programme.

Le Programme Local de l’Habitat 2012 - 2017 a été adopté par le Conseil communautaire du 16 avril 2012.

Pour avoir plus de détail sur ce programme, vous pouvez consulter la synthèse du PLH (diagnostic, enjeux et orientations, programme d’actions) ci-dessous.

PDF - 1.2 Mo
PLH adopté 2012-2017

Un chargé de mission habitat pour animer la démarche

Pour assurer l’animation du PLH de Berg et Coiron et assurer la mise en œuvre du programme d’actions, la communauté de communes dispose d’un chargé de mission « Habitat », Bertrand GUSELLA.

Il a pour mission de mettre en œuvre des réponses adaptées aux besoins locaux.

Les premières actions concrètes du PLH effectuées concernent notamment :
- la mise en place d’outils de communication (la lettre du PLH) ;
- la mise en place d’outils d’observation de l’habitat et du foncier ;
- l’assistance technique aux communes sur l’urbanisme, l’habitat et le foncier ;
- la mise en place d’une aide financière dans le cadre du Programme national « Habiter mieux ». Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter Bertrand GUSELLA par courriel ou au 04 75 94 07 95.


Actualités


Le territoire